Un coussin chauffant...

Bonsoir,

Voilà... Les livrets étant sur le bureau du directeur pour une séance de signatures, je me suis auto-déclarée en mode "pré-vacances"... Ce qui me laisse un petit peu de temps pour tester des idées que je vois ça et là...

J'utilise depuis longtemps des coussins chauffants quand j'ai des contractures aux épaules, mal au ventre... J'avoue que j'utilise davantage les "coussins chauffants" que les "poches de glace", même si j'en ai deux à demeure dans le congélateur (une pour les coups et une pour les migraines)... Je préfère être au chaud. ;)

J'ai bien pensé en réaliser un depuis bien longtemps mais je ne mange jamais assez de cerises pour en récupérer assez de noyaux (oui, mon premier est en noyaux de cerises). Mais ça, c'était avant (ok, je ne suis pas allée la chercher très loin, celle-ci.)... avant de découvrir que l'on pouvait utiliser du riz. Et je n'ai jamais utilisé les graines de lin car j'ai craint -peut-être à tort- qu'elles ne germent avec le chauffage...

En suivant les articles de ce site-ci, j'ai vu arriver un jour un article "Faites-le vous-même" qui montrait comment recycler un vêtement inutilisable en bouillotte sèche. Certes, je n'avais pas de marinière à recycler, mais j'ai toujours un tas de vieux tissus stockés dans une boîte. Le concept de recyclage étant incompatible avec l'achat d'une marinière (du moins pour une transformation immédiate), j'ai choisi l'option déstockage.

Mes tissus n'étant pas de la première jeunesse, j'ai sorti "le moins pire"... qui fut tout de même acheté pour coudre une "jupe qui tourne" à Mamz'elle Marmotte... quand elle avait quatre ou cinq ans ! Ca ne nous rajeunit pas tout ça...

J'étais bien partie pour ne faire qu'un pochon, mais peut-être était-il utile qu'il soit déhoussable pour le laver si nécessaire, surtout si l'on considère le caractère "enfantin" du tissu, j'ai donc réalisé une première housse dans laquelle j'ai inséré le riz. Puis... j'ai été coincée... le premier sac était assez peu malléable avec son kilogramme de riz donc il était difficile à placer dans une housse "serrée"... Alors je me suis dit que j'allais fermer "comme un porte-feuille et avec une fermeture à glissière... ou des boutons-pression. par la fermeture... Je me suis arrêtée juste à temps avant de les acheter... Ben oui, ces boutons-là sont métalliques. Et une bouillotte sèche, ça se chauffe (essayez de dire cela à toute vitesse, ah ah ah) dans le four micro-ondes...






Finalement, je n'ai pas mis de fermeture... Je pense que ça peut fonctionner ainsi... Je viens de le tester. Ca sent un peu le riz... mais comme j'ai commis l'erreur de faire chauffer mon premier coussin juste après avoir fait fondre du chocolat noir, il sent encore le chocolat... et comme mon coussin à graines de lin sent, lui, la lavande... et bien... j'aurais une odeur par coussin... ;)

En tout cas, je saurai comment recycler certains vieux vêtements dorénavant... Même si ma "couture" n'est pas des plus gracieuses... Merci Céline pour cette idée pratique et sympathique.

Merci

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Vannes, pause lecture, le salon du livre en bonus... ;)

Vannes, pause dodo et déjeuner

Prezegenn war ar bezhin... / Exposé sur les algues...