Avoir le cou au chaud...

Coucou, 

Depuis que j'ai terminé ma couverture dans laquelle on peut se blottir au chaud, je me dis qu'il est peut-être temps que je me remette au tricot que j'ai laissé en plan il y a ... pfiouuuuuuuu... la facture de la laine date d'octobre 2010... Quelle horreur ! J'avais abandonné ce tricot apparemment parce que j'avais du mal à suivre la fiche technique... Mais je me suis dit que c'était dommage de laisser pour compte dans un coin du bureau une si jolie laine en mohair...

Je suis donc aller extirper le sac de son tas de bazar... Je l'ai ouvert et j'ai du me rendre à cette terrible évidence : ma mémoire n'est plus ce qu'elle était ! C'était plutôt "deux tricots" que j'avais délaissés... Honte à moi ! 


Enfin... demi-honte seulement... parce que le deuxième était commencé et délaissé parce que j'avais terminé le premier... Tout de même ! Il ne faut pas pousser ! Je n'ai pas commencé deux tricots en même temps. Ouf, l'honneur est sauf. ;) 

J'avais donc terminé une écharpe "gris tourterelle" en mohair... C'était idiot de la laisser dans le sac parce que j'aurais pu l'utiliser ces cinq dernières années, cela m'eut peut-être évité une kyrielle d'angines, rhino-pharyngites, laryngites et autres joyeusetés consécutives, annexes ou révélées par elles... Oui, quand je tombe malade, c'est le plus souvent au niveau de la sphère ORL... et ensuite ça empire... Nul n'est parfait... et surtout pas moi...


J'ai donc ressorti l'écharpe et comme je me disais que je me tricoterai bien un "col" comme l'on en voit beaucoup ces derniers temps, je n'ai mis que trois minutes et dix-sept secondes à me décider -comme quoi, ça arrive, parfois, dans la vie- pour coudre ensemble les deux extrémités de l'écharpe et la transformer en "col"... J'ai également mis dix minutes et quarante-trois secondes à terminer... et puis j'ai pu tester... ;)



C'est doux, cela tient chaud, c'est ravissant, c'est léger... Non, vraiment, j'ai bien fait d'aller m'occuper de mes stocks de moutons "commencés-non terminés-prenant la poussière"... Ah ah ah... Croyez-vous que si j'utilise cette écharpe dès maintenant j'éviterai la pharyngite qui pointe le bout de son nez ? 

Bon, il me reste tout de même un mouton-châle... celui dont j'avais du mal à suivre la notice... J'espère que cela va aller mieux cette fois... à moins que je ne le transforme également en col...

Bonne période hivernale... Prenez soin de vous...
Et bonne fin de semaine

Commentaires

Articles les plus consultés