Au menu de Noël...

Bon soir,

J'avoue que je n'ai pas eu le temps de tout faire... En revenant mardi, je me disais que j'avais loupé la réalisation du foie gras... En réalité, j'ai surtout "oublié" qu'il fallait le commencer une semaine à l'avance... M'enfin...

Le midi, Mamz'elle Marmotte avait invitée son amie, l'Amie avec un A majuscule... Alors pour le dessert, nous avons essayé des petites verrines toutes légères...



Nous avons ajouté un "gâteau cuit à la broche" remonté par les aveyronnais d'origine et d'adoption...



Au menu du réveillon de Noël,  nous avons sacrifié à la mode internétique sapinière... Les marmottes ont bien aimé... tant mieux ! :)


Bon, les corolles et les fleurs viennent de mon grand ami réfrigéré, mais c'est si joli (et les fleurs si bonnes) qu'on ne pouvait pas les abandonner dans leur bac à glace...


Ensuite nous avons un petit peu mangé et la cuisson s'est effectuée à flux tendu (je crois que c'est comme cela qu'on dit, le four n'a pas eu une seule pause !). Donc pendant que la viande cuisait, les lutins du Père Noël n'ont pas chômé... Il les avait envoyés à sa place parce que lui-même était en train de réveillonner avait beaucoup de travail.

Même si je n'ai pas réussi à tout cuisiner, j'ai tout de même essayé de nouvelles bûches, si possible un peu mieux décorées (pas une réussite totale, mais bon !)


 Bûche à la crème de marron...


La première fois, j'avais mélangé la crème de marron avec du fromage blanc. Déjà, mélanger de la crème de marron avec quoi que ce soit, c'est une hérésie ! Mais avec du fromage blanc, c'est un crime de lèse-goût... ;) Enfin... Disons plutôt que ce ne fût pas une réussite gustative...


Alors cette fois, j'ai essayé avec de la crème chantilly... C'est moins pire meilleur... Et j'ai même ajouté des brisures de marrons glacés... à l'intérieur... et à l'extérieur, puisque je me suis fendue d'une décoration (aidée en cela toujours par les mignonnets bonnets du l'ami réfrigéré...




Pour la deuxième bûche, c'était moins évident. Je voulais des fruits, j'avais choisi un bocal de griottes, mais apparemment, c'était insuffisant pour la bûche entière, j'aurais peut-être du monter une chantilly aussi pour celle-ci... Ensuite j'ai voulu mettre du glaçage réalisé avec le jus des griottes mais...


1/ j'aurais voulu un blanc légèrement rosé pour suggérer la neige sous les sapins... Comme vous pouvez voir, ma neige est plutôt fushia...


2/ Le glaçage s'est altéré, je pense sous l'action du jus de griotte, peut-être aussi sous l'action de l'air, même celui du réfrigérateur, d'où il lui est advenu une couleur peu -mais si peu- engageante...


3/ nous avons retrouvé la même couleur peu engageante -verdâtre disait Mamz'elle Marmotte- autour de la spirale de griottes. Du coup, en l'écrivant, je pense que c'était plutôt la griotte qui fusait parce qu'à l'intérieur, il n'y avait plus d'air, n'est-il pas ?

Quoi qu'il en soit, elles étaient bonnes toutes les deux... Donc ça me va, il faut juste que j'ajuste le visuel de la seconde.

Puis les marmottes sont allées se coucher car elles étaient fort fatiguées... Beaucoup de route, des cadeaux, des sourires, des rires, des discussions... Cela épuise la marmotte... ;)

Nedeleg laouen !*
Joyeux Noël !
:)


* De toute façon, par écrit, en copiant-collant, je ne prends pas trop de risque de me tromper d'accentuation... ;)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Vannes, pause lecture, le salon du livre en bonus... ;)

Vannes, pause dodo et déjeuner

Prezegenn war ar bezhin... / Exposé sur les algues...