A petits points, tout petits... pour ne pas les voir...

Bonjour, 

Maintenant que vous avez pu voir mon crapaud habillé pour l'hiver, je vous montre son petit "plus", oui, le petit "plus" du crapaud, il faut suivre, tout de même ! Quand il me fut vendu, il avait un étrange petit coussin plat à poser derrière le bas du dos. Ce coussin subit les mêmes ignominieux outrages colorés de mes essais non transformés et donc le même classement vertical. Mais cela n'arrangeait pas mes affaires... 

Heureusement, il y a ... (non, non ! je ne vais pas oser !) vait du tissu de reste dans une des boîtes...  Et oui, j'ai décidé de déstocker, alors je déstocke... Et puis je voulais éviter d'acheter, de gâcher si je ratais et j'ai vraiment envie (ou besoin, qui sait ?) de recycler... Je ne sais même plus d'où venait ce tissu mais il était gris (bien), doux (encore mieux) et assez fin pour ne pas me faire mal aux doigts en cousant (parfait)... Donc j'ai commencé par ourler les contours avec mes petites mimines et par assembler les côtés du coussin en ajoutant dans la couture des rubans (et hop déstockage encore). Et la première qui me demande pourquoi je n'ai pas sorti la machine, je lui tire la langue et je lui demande un cours parce que ma machine coud parfaitement sur le dessus, mais fait de gros bourrelets de bouclettes en dessous... :(

Ensuite, J'avais envie d'essayer des lettres au pochoir dessus, des lettres "industrielles" du genre "affichage interdit", mais je n'arrêtais pas de tergiverser... La peinture allait couler sous mes pochoirs métalliques, j'allais mal placer les pochoirs, les lettres allaient "bouger", mon tissu n'allait pas supporter l'acrylique... Bref, je n'allais pas y arriver ! Alors inutile d'essayer, n'est-il pas ? ;)

Mais un après-midi j'ai eu besoin de m'occuper la tête alors j'ai essayé tout de même... Mes lettres métalliques étaient trop grandes pour le mot que j'avais choisi... J'ai failli abandonner mais finalement, j'ai imprimé le mot sur une feuille et j'ai découpé toutes les lettres au cutter... J'ai pensé à poser un carton dans la housse du coussin pour éviter de peindre les deux côtés, j'ai mis un ruban adhésif sur les bords pour immobiliser le pochoir. Oserais-je vous raconter que je me suis "un quart de seconde" demandé s'il y avait un moyen de coller les contours intérieurs des lettres sans gêner le pinceau ? ;) Puis j'ai testé la peinture acrylique... Lentement..


Très lentement, je craignais vraiment d'être maladroite et de mettre de la peinture sous les bords fins des contours des lettres... Alors très, très lentement...


Et bien finalement, ce n'est pas pire... Ce n'est pas trop épais, un peu rêche, mais c'est de la peinture tout de même !


Je suis plutôt contente de l'effet de la peinture... ;) Certes, la peinture n'est pas "blanche" comme pour les affichages, mais je n'avais plus sous la main la peinture acrylique que j'avais emportée à la maison pour peindre les cubes, j'ai dédaigné l'option "aller acheter un pot d'acrylique blanche" et j'ai privilégié encore l'utilisation de ce que j'avais... une couleur "sable"...

Et je suis aussi plutôt contente du résultat... Ce n'est pas parfait mais cela donne à peu près ce que j'espérais obtenir en essayant... voici le côté "rubans"...



Et voici le côté "réservé"... ;) Et on ne parle pas de l'acception "discret" de la réserve, n'est-ce pas ? Plutôt du caractère ostensiblement affiché de la réservation. ;)



J'aime bien l'idée d'avoir un fauteuil réservé pour mes envies de lecture, ah ah ah...

Bonne journée

Commentaires

  1. Réponses
    1. Merci Mamz'elle Marmotte. Il ne reste plus qu'à tester pour savoir s'ils sont aussi moelleux que jolis... ;)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Vannes, pause lecture, le salon du livre en bonus... ;)

Vannes, pause dodo et déjeuner

Prezegenn war ar bezhin... / Exposé sur les algues...