C'est Monsieur Marmotte Numéro Trois qui invite... ;)

Bonjour, 

Il y a quelques temps, Monsieur Marmotte Numéro Trois m'a invitée "au restaurant" (vi, vi, encore... il est comme ça, Monsieur Marmotte Numéro Trois...) J'aime moyennement... pas le restaurant, ça, c'est plutôt agréable... pas l'invitation, ça c'est plutôt gentil... Juste que même si "en apprentissage", il a quelques menus revenus, les revenus sont modestes et j'ai tendance à essayer de lui proposer d'économiser pour de futurs projets dont il profitera, lui... 

Néanmoins, cela reste une délicate attention que j'apprécie beaucoup... Donc ce soir-là, j'ai choisi mon menu... Croque-Monsieur de Maroilles... Ben vi, j'avais envie de tester...


Le problème... parce que bien sûr, il y a un problème, sinon, ça ne serait pas drôle... c'est que nous aimons aussi les croque-messieurs à la maison... Donc nous en cuisinons parfois... Et comme nous nous connaissons un petit peu, nous "déclinons" les croque-messieurs au goût de chacun... Jambon pour l'un, pas de gruyère pour l'autre, chèvre pour le suivant, sans jambon pour la suivante...

Donc à aucun moment je n'ai pensé qu'il allait y avoir, dans "mon" croque au Maroilles, du... jambon !!! 
Horreur ! Malheur !
Ahhhhhhhhhh
Dans mon assiette, c'est l'épouvante...
J'ai du enlever le jambon et l'offrir le refiler à une marmotte compatissante..


Quoi qu'il en soit, le Maroilles supporte parfaitement le croque-monsieur... Du coup, je me suis demandé si le "croustillant au chèvre" que je mange parfois dans ce restaurant supporterait de devenir un "croustillant au Maroilles"...

Ensuite, je suis passée directement au dessert... Oui, entrée-plat-dessert, c'est trop, mon estomac ne supporte plus... Donc je choisis deux sur trois... pas trop gros si possible... et je tiens beaucoup au sucré du dessert... J'ai fait mes "calculs", entrée-dessert est le plus malin pour mes papilles et pour mon estomac... Le dessert disais-je donc... "Soufflé glacé au marron"... Pas mal du tout... Je me méfiais parce que pour moi, la seule recette "acceptable" à la crème de marron c'est... la crème de marron... directement... sans aucun ajout... sans aucune transformation... juste "la crème de marron"... miammmmmmmmm....

Ah oui, je reviens au soufflé glacé... En fait, c'est la crème du dessous qui goûtait bon la crème de marron, je crois que c'était un soupçon trop léger dans le soufflé glacé... mais dessert délicieux quoi qu'il en soit...


Oui, j'ai pris aussi un café, mais là, c'est le "café gourmand" de Monsieur Marmotte Numéro Trois... Là c'était trop pour moi...


Et bien c'était une sympathique invitation de Monsieur Marmotte Numéro trois tout de même... Il prend soin de sa vieille mère...  ;)

bonne journée

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Vannes, pause lecture, le salon du livre en bonus... ;)

Vannes, pause dodo et déjeuner

Prezegenn war ar bezhin... / Exposé sur les algues...