Un autre pas... du genre "le premier pas du reste de ma vie..." ah ah ah

Bonjour,

Depuis longtemps, je savais que cela devrait arriver, je savais que je devrais le faire, mais je l'avoue, j'ai eu du mal... Il m'était difficile de me lancer seule dans cette aventure... Allais-je faire une erreur ? Allais-je me tromper ? faire de mauvais choix ? Il ne s'agissait plus de choisir la couleur de mes chaussettes ou de ma housse de couette...

J'avais auparavant déjà effectué quelques repérages dans la ville d'à côté ... Pourquoi "la ville d'à côté" me demanderez-vous peut-être ? Et bien voyons... pour l'aspect financier... pour les aspects techniques... pour l'aspect pratique... Mais finalement, la raison essentielle était qu'il était hors de question que je reste "dans cette ville-ci", "cette ville-ci" étant demeurant assez sympathique, mais au moins, plus loin, je ne risquais pas de faire de mauvaises rencontres. Je précise que ce n'est pas le contexte "social" ni le contexte "culturel" qui sont en cause, mais mon histoire à moi... Il ne faudrait pas que je donne une mauvaise idée de "cette ville-ci" tout de même...

Quoi qu'il en soit, tous indices confondus, c'était trop cher pour moi... ou trop vieux... avec trop de frais annexes que je n'étais pas capable de prendre en charge, qui m'auraient coûté un bras... Enfin... disons que je trouvais toujours de bonnes raisons pour ne pas le faire...

Et puis... petit à petit... à ne pas vouloir rester ici... à vouloir un peu de calme... à avoir besoin d'un peu de "sérénité", d'un peu de "moins dur"... je me suis mise à chercher... ailleurs...

Et au hasard d'une rencontre... avec un lieu... j'ai eu l'impression de trouver "un bon endroit"... "au bon moment"... Peut-être l'était-ce d'ailleurs... Tout à coup, ce qui n'était pas parfait pouvait se gérer... Incroyable, n'est-il pas ?

Donc dimanche dernier... après avoir pris une grosse respiration... après avoir signé quelques documents officiels... après avoir souri d'aise... "c'était fait"... après avoir chargé la voiture, en mode "break" puisque cela s'imposait...


après avoir roulé 580 km vers l'ouest, vers le bout de la terre... nous sommes arrivés... Nous avons ouvert...


C'était la porte de ce petit nid-là...



Nous étions chez nous... juste en face de ...


... cette merveille-là...




Et voilà... ;)
Probablement je découvrirai à l'usage que "ce n'est pas parfait" mais cela a l'air d'être "parfaitement pour moi"... Comme une impression d'être "chez soi"...
Nous y sommes... Mais pour la visite de l'intérieur, ce sera un peu plus tard...

Bonne soirée...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Vannes, pause lecture, le salon du livre en bonus... ;)

Vannes, pause dodo et déjeuner

Prezegenn war ar bezhin... / Exposé sur les algues...