Comment je me suis retrouvée à la gendarmerie un jour férié...

Bonjour,

Enfin... quand je dis "bon jour", c'est à voir... parce que ce n'était pas un "si" bon jour que cela... Mais je souhaite que le votre le soit... bon...

Je me lève, j'ouvre les volets, 
comme d'habitude...

Mais alors c'est bien tout ce qui fut comme d'habitude... parce que... en ouvrant les volets, j'ai pu voir que "quelque chose" n'était pas comme d'habitude...
 "Ma" palissade était détruite... :(



 Apparemment un imbécile alcoolisé (samedi soir-boîte de nuit pas loin-canette de bière) a du prendre le virage bien trop rapidement, la vitesse a entraîné son véhicule sur le monticule-muret (un peu comme un bobsleigh) et a percuté la palissade. Apparemment il a réussi à repartir et nous n'avons pas entendu les pompiers donc j'en déduis qu'il ne s'est pas -gravement tout du moins- blessé (et c'est tout de même tant mieux, il faut en convenir) mais j'avoue que ma mignonne petite palissade en a pris un coup... et moi aussi. :(

Alors j'ai voulu aller voir de plus près et... arghhhhhhhh... j'étais coincée. Le pêne de la serrure était grippé. Impossible de sortir ! J'ai du passer par la fenêtre ! Ce que j'ai fait derrière la maison pour ne pas être accusée de cambriolage, sinon j'aurais été "conviée" au Commissariat pour bien d'autres raisons... Je commençais à être un peu stressée, là... :(

Je me suis dit -bien sottement, j'en conviens- que peut-être la personne qui avait cassé la palissade avait laissé un mot dans la boîte à lettres... Mais je tremblais tellement que j'ai cassé la clé dans la serrure de la boîte aux lettres... :( Je suppose qu'il est inutile de vous préciser qu'il n'y avait pas de mot dans la boîte à lettres ?

Il y a des jours comme ça où l'on ferait mieux de rester au lit...

Du coup, la journée était tellement mal engagée que j'étais un peu inquiète à l'idée de prendre la voiture pour me rendre au Commissariat déposer une plainte et tutti quanti pour l'assurance et autres joyeusetés... qui devaient à mon sens être réglées assez rapidement...

... parce qu'avec le vent qu'il y avait, j'avais plutôt peur qu'une autre volige (oui, j'ai appris un mot) soit arrachée et aille blesser un passant...

Et tout cela juste après un tel orage que je n'en avais jamais vu de pareil, qui d'après les techniciens a du tomber vraiment tout près de chez moi, encore plus près que ça, puisqu'il a grillé ma boîte à net, mon téléphone, la prise téléphonique et la ligne...

Même mon nouveau balai refusait de rester coincé à la longueur convenable pour travailler correctement !

Euh... ça commençait à faire beaucoup là !

Mais tout de même... cinq jours après...
La boîte à net était fonctionnelle,
La ligne était remise en fonctionnement,
La prise téléphonique était remplacée,
Le téléphone était changé,
La boîte aux lettres était changée aussi,
(Bon, la palissade attend encore la visite du menuisier, mais c'est prévu ce soir ou demain.)

Et le soleil est de sortie...
Cela commence à aller mieux... :)

Bonne journée :)


Commentaires

Articles les plus consultés