Du coté de l'aber Wrac'h...

Coucou,

Cet après-midi-là, il faisait un temps à aller se promener. J'ai donc décidé de regarder quelle balade je pouvais faire du côté d'un aber ou d'un autre... J'ai donc trouvé un petit circuit que je n'ai absolument pas suivi mais qu'importe... Je l'ai commencé et j'ai fait ensuite comme j'avais envie... ;)

Le circuit débutait à Lanarvily.... Pour m'y rendre, je n'ai pas eu de problème, j'ai demandé à mon bon ami, Saint GPS...  Quand je suis arrivée au centre ville, j'ai été fort marrie car il y avait des voitures garées partout... sur la zone de stationnement devant la mairie, sur la grand route, sur les routes perpendiculaires... et jusqu'à la sortie du village... près d'une centaine de voitures... Je me suis bien demandée s'il y avait une brocante, une foire, un événement... Tout de même, il pourrait y avoir un affichage...

Je suis donc descendue sur le bord de l'aber Wrac'h. Je suis passée sur le petit chemin qui le longeait... Un tantinet boueux, il parait que la boue, c'est bon pour la peau mais je ne suis pas très sûre pour les chaussures...




J'en ai suivi quelques méandres...



Il y avait même un petit pont de bois pour passer de l'autre côté...



Et comme le chemin devenait décidement trop boueux et trop glissant, j'ai préféré le rebrousser (le chemin, bien sûr)...




Quand je suis remontée... oui, il a fallu remonter... j'ai pu constater que la surpopulation automobile n'était pas du tout causée par un événement festif public... mais par une cérémonie religieuse privée...

J'ai donc récupéré ma voiture bonne dernière et je suis allée admirer l'aber Wrac'h d'un autre point... J'avais trouvé à l'Office du Tourisme des petites brochures pour des promenades courtes... Je suis donc allée ensuite au Pont du Diable...



Ce pont aurait été construit en une nuit, dit la légende, par le Diable, à la demande d'un meunier des environs qui jurait car il était épuisé de devoir porter sa farine deux kilomètres plus loin pour franchir l'aber Wrac'h.
 


En échange du pont, le meunier devait livrer au Diable la première âme qui passerait le pont. e escomptait bien gagner une âme de meunier.


Sur le coup, en arrivant, je me suis demandée où était le pont... 150 mètres, ce n'était pas si long, même pour une déficiente es orientation comme moi... Foin de pont ! J'ai regarder d'un côté de l'aber, puis de l'autre... 150 mètres plus loin, cela devait être "visible"... Toujours foin de pont !
 




Sont-ce là des vestiges du pont ? Pourtant le document disait bien qu'il avait été restauré en 2008, il n'était déjà pas détruit tout de même ?


Je m'apprêtais à remonter quand un rayon de lumière a traversé mon neurone... C'était le Diable qui avait été malin... Il paraît que le Diable travailla toute la nuit pour construire le pont. Mais le pont n'avait peut-être pas été si compliqué à fabriquer finalement, il suffisait d'attendre que la marée  baisse et hop ! le gué apparaissait... ;) Le meunier fut cependant plus malin que le Malin puisqu'au moment de passer sur le pont, il sortit d'un sac un chat noir qui s'y précipita...

Trêve de coquecigrues ! Nous étions à marée haute, c'est pourquoi je ne voyais pas le pont, juste de départ et l'arrivée...



Et bien il ne me restera plus qu'à revenir à marée basse... Cela fera un autre point de vue à partir du même point de vue. ;)


J'ai continué le chemin qui montait pour avoir un point de vue plus haut sur l'aber.


En revenant au stationnement pour reprendre la voiture, les ruines de deux petites fermes sont encore visibles.


Oh ! Un fossile de branche. ;)


Sur le retour, je me suis arrêtée parce que j'ai vu un endroit qui offrait un large point de vue sur cette partie de l'aber.

Il y avait du monde qui scrutait les passants. En l'occurrence, c'était moi la passante...


Pardon Mesdames, je souhaite juste prendre quelques photos... ;) J'en profite pour vous tirer le portrait pour envoyer à Mamz'elle Marmotte et Monsieur Son Chéri.



Ah oui, j'avais une fonction "panorama", c'est vrai... :)




Et puis je suis rentrée pour le goûter...
Ce sont des balades à refaire par sol sec... histoire de longer plus longtemps les rives de l'aber. Mais je suis contente d'avoir trouvé ces petits endroits pour se promener le long de l'aber à pied. Quand je passais en voiture, je me demandais où je pouvais bien m'arrêter... Et bien je le sais maintenant.... ;)

Bonne soirée

Commentaires

  1. Merci pour la balade au pays des abers (et non des abbés ou des abus selon mon incorrigible correcteur d'orthographe)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le mien proposait "avez"... Pfffff tout de suite matérialiste !!! ;)
      Merci de ta visite également...

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Pour ça, c'était rafraichissant même si je ne donnerai pas davantage de détails... ah ah ah... Il me manquait un petit galet chauffant... Mais sous les arbres, c'est une balade agréable. Merci de ta balade par ici...

      Supprimer
  3. Un endroit à refaire à marée basse ;-) tu vas aimer :-)
    https://latribudanaximandre.com/2016/05/30/beaute-du-diable/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Danièle, de ta visite et de ton mot. J'y retournerai à marée basse, c'est clair. J'ai comme un léger, léger, léger... sentiment de frustration... Heureusement que je sais gérer ma frustration, moi ! Ah ah ah ;)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Vannes, pause lecture, le salon du livre en bonus... ;)

Vannes, pause dodo et déjeuner

Prezegenn war ar bezhin... / Exposé sur les algues...