J'ai froid !

Bonjour, 

Bon, je ne sais pas par chez vous, mais par ici, il fait froid, il a fait très froid, très rapidement... Alors j'ai du accélérer l'opération "bonnet chaud"... J'étais partie pour acheter un joli kit à tricoter pour réaliser moi-même un tout aussi joli bonnet mais impossible d'avoir un distributeur dans le coin pour "toucher" la laine... Oui, tant qu'à l'avoir sur la tête, j'aime autant en apprécier le toucher... De là, j'ai appris que "revendeur de Machin" ne signifie pas "revendeur des produits de Machin" mais juste "revendeur d'un produit phare de Machin", histoire de 1/ faire une plate forme pour les produits machins et pourvoir diffuser l'information "distribué en France"... 2/ avoir la marque dans ses tiroirs pour le revendeur... 

Enfin bref ! Ne trouvant mon joli kit à tricoter pour réaliser moi-même un tout aussi joli bonnet, j'ai choisi une valeur sûre : la mercerie de la ville d'à-côté... je lui explique mon petit problème... froid... bonnet... internet... bla bla bla... kit... pas toucher... pas sentir... couleurs incertaines... Donc je suis venue voir ce qu'elle avait comme laines... Elle me propose donc ce qui peut me convenir et je réponds que c'est chouette mais que je ne sais pas très bien tricoter et que sans des explications très simples du kit, ça ne va pas fonctionner, je n'ai jamais rien compris aux explications des magazines de tricot... 
 
Ben, la mercière, qui connait son travail m'a non seulement vendu le matériel nécessaire mais de surcroît elle m'a écrit une petite note pour que je m'en sorte... Sur un brouillon certes, tout petit, encore certes, mais avec des vrais mots, pas des lettres... donc c'était plus facile à lire...

Après une migraine abomiffreuse, presqu'une des pires que j'ai eues (dans le genre pire, c'est à dire en dehors des classiques : aura, éblouissements, vision diminuée, douleurs, nausées voire pire aussi, incapacité à se déplacer,  j'ai du avoir "la première", celle à laquelle on ne s'attend pas... celle avec les tremblements incessants, à faire pâlir d'envie une danseuse orientale... celle avec les vertiges, évanouissements, réveil sur le carrelage des sanitaires... Remarquez que je suis tout de même passée par-dessus les détails glauques...). Cette fois, c'était migraine déclenchée par le froid et le bruit (ou le stress généré par le bruit)... Pire... symptômes augmentés... et plus longue...
Je déteste subir une migraine ! 

 Donc le bonnet devenait une urgence... pour le froid, parce que pour le bruit, je ne suis pas sûre qu'il soit très efficace... ;)

J'ai donc commencé à suivre les instructions... le soir... Pour le côté créatif, Madame la Mercière a été très claire : "Je tricote les rangs comme je veux, comme j'ai envie, quand j'en ai assez, je change." Puis j'ai terminé... le lendemain matin... Oui, c'est allé assez vite, somme toute... 



Allez, lundi, pour aller bosser, je sors couverte ! Il tient drôlement chaud. Je vais peut-être le garder aussi dans le salon d'ailleurs...
Bonne fin de semaine








Commentaires

Articles les plus consultés