A l'ouest, un peu de nouveau...

Bonsoir...
ou bonjour...

Comme un vent nouveau souffle, un vent breton (ah ah ah), je me suis dit que le nom et l'adresse du blog n'étaient plus tout à fait adaptés et donc devaient êtres modifiés puisque, s'il reste provisoirement de fait et par obligation, un petit peu du 1er gauche qui nous a accueillis quand j'avais besoin d'un logis, maintenant mon cocon est ailleurs... Et ça se sent... :) quelque part vers le bout de la terre... Mais si je fais encore le ménage au premier gauche... il est indubitable que j'investis davantage "Avel Bras"... Ben oui, c'est son petit nom...

En effet, la maison a un nom. Je n'aurais jamais eu l'idée de donner un nom à ma maison, mais puisqu'elle en a un, je le garde, ce petit nom... deux mots écrits en lettres de fer forgé sur le côté de la porte... J'ai du demander ce que ces mots signifiaient, ignorante que je suis de la langue bretonne... Apparemment, "avel bras" signifierait "grand vent", voire "vent fort", m'a-t-on dit... Le fait est que cela souffle rudement fort sur la maison, c'est indubitable...

J'étais partie pour créer un nouveau blog plus centré sur la nouvelle maison, mais je me suis aperçue en errant un peu dans les paramètres de blogger qu'il était possible de changer le nom du site en gardant tous les anciens articles... C'était une idée plus facile encore...

En m'attardant quelque peu sur un site avec des expressions bretonnes, pour préciser le sens d'"avel", je suis tombée sur "avel-vor" qui signifierait, semble-t-il, "vent de mer"... "vent de..." me plaisait bien... mais j'aurais bien mis "vent de Bretagne" plutôt... histoire qu'il me ramène à la maison...

Bref, une fois que le méli-mélo des mots a tissé sa toile son effet autour de mon neurone, je me suis dit que je m'accommoderais fort bien d'un jeu de mots entre "bras" et "breizh" même si la prononciation était un peu différente... "avel bras"/"avel-Breizh... Cela me plait bien ! ;)

J'espère juste que je ne suis pas trop en dehors des bouées... linguistiques. :) Mais ainsi, voilà un nouveau galet de posé. Oui, je sème les petits galets de mon arrivée en Bretagne, la maison, la plaque d'immatriculation... en attendant que le plus gros mammouth menhir me bouge un peu...  et me déplace de 580 km vers l'ouest... ;)

Bonne soirée

Commentaires

Articles les plus consultés