Un petit tour au Louvre...

Bonjour, 

Après tout, ce sont les vacances... Mamz'elle Marmotte avait envie d'aller faire un tour au Louvre... Alors nous nous y sommes rendues dimanche... 


Oui, justement, tu t'envoles, tu t'envoles, tu t'envoles... ben non, tu y vas par le train parce que se garer là-bas est une gageure... Y conduire aussi d'ailleurs...

Nous avons du éviter de nous disperser... C'est grand, Le Louvre... Alors après avoir suivi la file pour entrer une petite heure, nous avons suivi la file pour prendre nos billets... Heureusement, seulement dix petites minutes ! Heureusement oui, parce que fine comme je ne suis pas... En présentant ma carte professionnelle (gratuité - Merci Le Louvre, d'ailleurs) et la carte d'identité de Mamz'elle (gratuite - encore jeune) j'ai appris que point n'avions besoin de billet.. il suffisait de présenter nos cartes à l'entrée... On ne me dit jamais rien, à moi ! (En même temps, je n'ai qu'à sortir plus souvent de ma banlieue le dimanche, "on" me l'aurait peut-être dit...) Mais trêve de digression !!!

Nous nous sommes donc concentrées, disais-je donc, sur les peintures italiennes... et ce d'autant plus que je tenais à voir La Joconde (même si j'allais le regretter plus tard, une fois dans sa vie, ce n'est pas trop ! Et la conférencière ne nous avais pas fait passer devant lors de la visite de classe !) et Mamz'elle Marmotte quelques peintures de Léonard de Vinci... C'était donc là notre programme...

 

 

Nous avons fait une petite "pause" dans notre cheminement pour aller admirer tenter d'approcher La Joconde...

Et bien je vous le dis, moi ! Ca ne rassure pas sur l'espèce humaine !!! Il eut été tout de même simple d'avancer tranquillement en face, de regarder, d'admirer, de photographier... puis de partir sur les côtés, laissant ainsi la place aux suivants, n'est-il pas ? Et bien apparemment, c'eut été trop simple ! Ou j'ai la comprenette trop simpliste ! Non, non, non, pour certains énergumènes, le mode de déplacement au musée tient plutôt du parcours du combattant. Les gens poussaient derrière, donnaient des coups de coude pour se glisser dans les interstices... Non, c'est du grand n'importe quoi... Et -comme quoi on n'est pas à l'abri des surprises !- le Français n'est pas si désagréable qu'on croit... Il ronchonne certes, mais se tient -dans ce contexte-là à cet instant-là- bien mieux que l'"Internationale"... L'Anglais reste flegmatique, il faut lui reconnaître cela... La palme du manque de courtoisie et de l'impolitesse revenant à l'A... ah mince, je n'ai pas le droit de faire de la discrimination... Pfffffff Et je peux vous dire que ce n'est pas la peine de vous trouver mal ou de vous évanouir, personne ne vous verra tomber, au mieux vous allez vous faire marcher dessus... Mamz'elle Marmotte se trouvait mal, la petite dame qui était à ma gauche aussi... Rien à faire, ça poussait toujours !!! Les personnes qui me connaissent un peu apprécieront... J'ai du me fendre de quelques mots en anglais... Alors imaginez un peu le délire :
"Mais ne poussez pas, cela ne passera pas !!!"
- "Je ne comprends pas." dans une langue inconnue, me répond une dame...
Je regarde Mamz'elle Marmotte qui me traduit en anglais
"Do not push !"
"Do not push !" que je répète...

- "Ce n'est pas moi." dans une langue inconnue, me répond une dame...
- Non, non, c'est lui...
Je regarde Mamz'elle Marmotte qui me traduit en anglais
"He is...!"
"He is...!" que je répète encore...

Je vous passe la suite, tout est à l'avenant... C'est affligeant... Oui, mes lacunes en langue sont affligeantes, je n'en disconviens pas, je suis le pur produit des aberrations éducativo-pédagogiques... et de mes propres incompétences... Mais là, je parlais de la manière de se tenir à l'étranger (pour les étrangers), dans un musée, en société... :(


Du coups, nous avons rapidement vu La Joconde... Du moins, moi.. et nous sommes revenues dans des salles où la densité d'êtres humains au mètre carré était plus vivable...

 

Nous avons revu quelques classiques...

Et je suis tombée sur ce petit-là qui avait l'air tout mignon... ;) que j'ai envoyé en message privé... juste pour m'amuser...


J'ai réussi à photographier Mamz'elle Marmotte ;) qui allait mieux...

 

Et nous avons décidé de prendre un petit remontant en sortant de là... Un chocolat viennois s'imposait... Mamz'elle Marmotte en avait bien besoin et l'heure du goûter commençait à être plus que dépassée...


Note pour plus tard... Aller au Louvre pendant la semaine... peut-être cela fera-t-il une légère différence...
Bonne journée

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Du ké... quoi ?

Hôtel de luxe...

Et une petite pieuvre...