Ouille...

Bonjour,

Après cet accident-là, j'ai attendu un petit peu... Ben oui, ça ne sera pas la première chute, ni la dernière... Je commence par attendre un petit peu, histoire de voir si ça passe... je pensais que les douleurs suite à la chute allaient se résorber petit à petit...

Et be comme ça ne passait pas, loin s'en faut... et que j'avais même la sensation que mes os n'étaient plus tout à fait à la même place à l'intérieur de moi, je me suis dit qu'il était temps de savoir ce que j'avais...

Donc ça donne... obtenir un rendez-vous chez le médecin... délai non contractuel... avec la remplaçante puisque ce sont les vacances... remplaçante que je n'apprécie guère pour x raisons(mais non, il y en a des très bien, des remplaçants, mais elle, je ne sais pas l'apprécier...)... Et je la vois assez souvent puisque sauf urgence, je ne vois le médecin "que" pendant les vacances...
Puis... obtenir un rendez-vous du radiologue... Puis... obtenir un nouveau rendez-vous du médecin...

Bref... Direction l'hôpital... ça ira plus vite... Non seulement ils ont tout sous la main, même s'il faut attendre, mais de surcroît il n'y a pas de transport de l'un à l'autre des services... et j'ai pu constater de visu qu'à 8 heures du matin, il n'y avait encore pas trop de monde...

Le médecin qui m’a demandé où j’avais mal a écouté ma réponse et puis m’a répondu « mais je ne vais pas vous radiographier tout le squelette quand même !»… « ben écoute monsieur, tu me demandes où j’ai mal depuis ma chute, je réponds… hein… Ensuite c’est toi le médecin »… (mais non je ne l’ai pas dit, je suis bien élevée, j'ai dit "j'ai mal à ces endroits-là".)

Autre question « bête » : mais pourquoi vous avez attendu une semaine ? « ben je ne vais pas aller chez le médecin à chaque fois que je fais une chute ou que je me cogne ou me blesse , voyons, j’y serais tous les quatre matins… Donc là j’ai attendu de voir si ça ne passait pas un petit peu avant de déclencher le plan orsec… (ça non plus je ne l’ai pas dit, je suis bien élevée -encore, je n'avais pas trop attendu, je n'étais pas impatiente-, j'ai dit "j'ai attendu de voir si ça passait tout seul avant de venir".)

Conclusion :

Apparemment « entorses et contractures musculaires, coude, genou et haut et bas du dos … je ne fais pas les choses à moitié quand je tombe visiblement…

Maintenant j’ai tout plein de petits cachets, de choses à tartiner et de bandes adhésives et élastiques aux articulations… on dirait une petite page à rubans, colle et petits boutons...

Le problème est que ça fait mal et que moi je suis douillette (et toute endolorie partout) et allez donc vous mettre de la crème dans le haut du dos !

Il ne reste plus qu'à réparer tout ça... pfiou ! Comme si j'avais besoin d'être cabossée de là-aussi !

bonne journée

Commentaires

  1. Et bien ! si je m'étais douté ! Et maintenant, comment vas-tu ? Dis donc, tu ne fais pas les choses à moitié... par grandeur d'âme ? J'espère que maintenant tout va bien.
    Gros bisous consolateurs à retardement.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Vannes, pause lecture, le salon du livre en bonus... ;)

Vannes, pause dodo et déjeuner

Prezegenn war ar bezhin... / Exposé sur les algues...