A table...

... ou presque !

Oui, parce que si nous n'en sommes pas encore à dresser le couvert -il n'y a pas encore de couvert, ni de table au demeurant ;) il est vrai-, la cuisine maintenant est garnie de deux meubles bas et deux meubles hauts posés sur les précédents.
En effet, "posés" et non pas "fixés au mur" car il semble que
1/ de notoriété voisinesque, les "murs" ou plutôt les "revêtements du mur" aient de la difficulté à maîtriser le poids des éléments qu'on lui confie,
2/ ma formation en matière de "fixation d'éléments au mur" laisse un peu à désirer.

Pas grave !
Il paraît qu'il n'y a pas de problème, qu'il n'y a que des solutions (celui qui a dit cela ne devait pas avoir de problème !) ou qu'il n'y a pas de problème qu'une solide organisation ne puisse résoudre (mouais, la personne qui a dit cela n'avait que des problèmes matériels à résoudre ?)

Alors j'ai posé les meubles hauts sur les meubles bas et je me suis rendu compte que les portes en s'ouvrant, bloquaient sur le plan de travail, ce qui n'est déjà pas terrible, mais en griffant le plan de travail, ce qui l'est encore moins ! "Qu'à cela ne tienne ! me dis-je, il suffit de surélever le meuble haut, ainsi, la porte ne touchera plus le plan de travail..." Ch'suis forte, hein ?

Mais surélever avec quoi ? J'ai d'abord pensé à utiliser les petites boules de plastique qu'on place sous les claviers, tout simplement parce que j'en ai un gros paquet dans mon matériel de scrap, ça fait des petites "gouttes" pour la déco... Mais ça ne suffisait pas... Rien d'autre sous la main...

Alors en attendant de trouver des petits "pieds", j'ai posé le tout sur les blocs de polystyrène qui protégeaient le bois dans le carton d'emballage... De toute façon, ça ne se voit pas, ça laisse passer un chiffon pour nettoyer, et la porte ne bloque plus...

Le meuble à gauche de la cuisinière... Le petit chapiteau au dessus, ce sont mes réserves d'épices pour le jus d'or... ;) Et dans le petit panier d'osier patientent avant d'être grignotés quelques petits chocolats de chez Adrien & Chocolat ... ;)

Le meuble à droite de la cuisinière...

Par ailleurs, même si je trouve les meubles du Suédois facile à monter pour quasiment tout ce que j'ai monté jusque là, je mets une réserve sur le meuble de cuisine. Le plan de travail n'étant pas prépercé, j'ai eu mal aux bras (oui les deux, quand c'est dur, j'alterne) pour le fixer au meuble... il a fallu des jours pour finir par arriver à enfoncer la vis jusqu'au bout. Heureusement que Beau-Papa m'a prêté sa visseuse, électrique s'il vous plaît... (Merci Giny) Enfin c'était tellement difficile malgré tout que je lui ai fusillé une vis et qu'il faut que j'en trouve une pour la remplacer maintenant...

Mais non il n'y a pas de problème, il n'y a que des solutions... ;)

Et demain c'est "révision de chaudière"... Mais ce n'est pas moi qui m'y colle... Non non non, il y a des spécialistes... C'est bien mieux, non ?
Bonne journée

Commentaires

  1. Je suis contente d'avoir pu t'être utile ! Chapeau pour le montage des meubles de cuisine. ça avance, ça avance !

    RépondreSupprimer
  2. Et euh... question nouille... pourquoi tu n'as pas acheté un meuble genre vaisselier sir tu ne peux pas fixer au mur?
    Sinon le scellement chimique ça tient du tonnerre!

    RépondreSupprimer
  3. ça prend tournure...;-)
    et pour le plan de travail, ce qui aide la vis, c'est de faire un pré-trou d'un diamètre plus petit avec la perceuse...pour le prochain !!!!..;-D
    Bon courage pour la suite !!!...;-D

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Vannes, pause lecture, le salon du livre en bonus... ;)

Vannes, pause dodo et déjeuner

Prezegenn war ar bezhin... / Exposé sur les algues...