Le géocaching de l'extrême... ;)

Bonjour, 

Hier, c'était le jour de l'Event "Géosénart"...
Le jour de quoi ?
de l'Event.... faites un effort tout de même...
Vous savez bien que chaque loisir possède son propre vocabulaire... Bon, je simplifie, l'Event est au Géocaching ce que la Crop est au Scrapbooking... C'est plus clair ainsi ? ;)  (Tiens, cette formulation me rappelle les tests psychotechniques que j'ai passés pour le concours d'infirmière il y a... des lustres... "la niche est au chien ce que le nid est à ......" Cela vous rappelle-t-il quelque chose ?)

Je résume... Un Gentil Organisateur prépare longuement une "rencontre" entre "Géocacheurs"... Il prévoit des "caches", il les "publie" secrètement pour qu'elles soient "officialisées" sur le site de Géocaching, il prépare un "carnet de route", des cartes, des énigmes, des badges, des collations, bref... tout pour passer une bonne journée... puis il "invite" les géocacheurs à s'inscrire... et à participer...

Puisque je débutais le mode Géocaching, je me suis dit que c'était un bon moyen de faire connaissance avec "ce monde", de découvrir des astuces, de demander des conseils (surtout que mon grand ami Saint GPS venait de rendre l'âme et que je me demandais bien par quoi le remplacer... et non, pas par une carte papier... Je suis une vraie fille, je n'ai pas le sens de l'orientation et je ne suis pas latéralisée... ou plutôt je ne suis pas tout à fait synchronisée dans mes compétences en latéralisation ;))

Bref, après être allées chercher le pain pour notre pique-nique, Mamz'elle Marmotte et moi (Monsieur Marmotte Numéro Trois avait déclaré forfait : il préférait dormir !), nous avons pris la route pour le point de rendez-vous sur un parking de la forêt de Sénart...  Accueil aux petits oignons... Signaler notre présence, récupérer notre badge, se voir offrir un chocolat chaud, un café.... nature ou amélioré, alors qu'il faisait un froid abomiffreux..., être "invitées" à converser malgré notre peu de connaissances (aussi bien sociales que techniques...)... Ca commençait bien sympathiquement...

10h30 (bon ok, un petit retard, mais nous étions en mode "convivialité" hein, pas en mode "rendez-vous professionnel" !) Photo de groupe, distribution des carnets de route et tout le monde s'égaie dans la nature et dans la forêt... Les plus pressés de marquer "FTF" (premier à trouver) sur les logbook, en vélo sur les chapeaux de roues, les plus "promeneurs" prenant le temps de consulter la carte, de configurer le GPS...

Au vu de la quantité de caches semées telles les cailloux du Petit Poucet dans la forêt, mon objectif était modeste... Doubler la quantité de caches à mon actif... Je n'avais pas eu le temps d'en chercher beaucoup depuis la rentrée, alors ça serait déjà pas mal...


A peine étions nous parties que la pluie a commencé à tomber... tout doucement d'abord.... irrégulièrement ensuite.... puis de plus en plus fort...

Alors entre deux sorties de parapluie, nous avons trouvé une première cache... Et là, j'ai compris pourquoi certains emmenaient leurs marmottes, petites... Quand la cache est à deux mètre cinquante au dessus du sol, il faut bien porter quelqu'un pour aller la chercher.... Il est bien plus facile de porter une marmotte de six ou huit ans qu'une marmotte de vingt-trois...

Avec toute cette eau, une pause s'imposait... personne à droite... personne à gauche... personne devant... derrière... au loin... personne ? ok, j'y vais.... aille un vélo... ça va, j'étais bien cachée... Pendant la pause de Mamz'elle Marmotte, j'ai trouvé la deuxième cache, arghhhhhhhh une fourmi !!!

La suivante fut plus difficile à trouver, mais les capacités logico-rationno-cartésiennes de Mamz'elle Marmotte ont été fort utiles... Comme d'habitude, le GPS n'a pas été d'une redoutable efficacité "hors route" et il a fallu finir "à l'oeil".... grâce à la photo de l'indice... un arbre, devant un arbre, à côté d'un arbre, avec un bout d'arbre... ;)

La pluie tombant de plus en plus, la quatrième cache a généré une chute sur les fesses en traversant un fossé... et une deuxième au retour pour la deuxième traversée.... Courage, il n'en reste plus que deux à trouver...

Sur les conseils d'un géocacheur qui nous dit que pour la suivante sur notre chemin, c'est le GPS qui sera déterminant, nous décidons de la laisser tomber et de retourner de l'autre côté.... Nous trouvons la cinquième vers "le petit pont de bois, qui ne tenait plus guère que par un grand mystère et deux piquets tout droits..." Pfffffff, Mamz'elle Marmotte ne connaissait même pas ! Mais nous avons la boîte ! Oh, un faon qui traverse la route !!! Enfin, à la vitesse à laquelle il a traversé, pour autant que j'en sache, ce pouvait être un daim aussi... mais je suis sûre que ce n'était pas un sanglier ! ;)

La pluie tombant davantage, nous décidons de retourner vers le parking en cherchant la suite... Cherchez un arbre derrière une souche, avec une racine comme ça, et une racine comme ci... Si ce n'est pas de l'observation ça... Tiens, je devrais emmener mes élèves faire du Géocaching... (si si, ça irait pour la pédagogie, lecture d'indices en Lecture, Orientation en Géographie et Sport, Sciences de la nature et de la vie...)... Nous la trouvons, mais la pluie -que dis-je la pluie, le déluge- commence à nous gêner, nous avons tellement froid que le GPS m'échappe des mains, le carnet de route aussi, donc nous nous réfugions sous le parapluie en cherchant du bout d'un bout de bois si quelque chose est caché sous les feuilles... yep ! Nous l'avons, c'est la sixième, nous décidons de rentrer ensuite, d'autant plus que Saint GPS rougit d'avoir vidé sa batterie, et nous ne savons même pas si nous pourrons retourner au parking avec lui... Et la recherche fut finie, faute de batterie...
Mais des Gentils Géocacheurs arrivent, signent le logbook juste après nous (nananère) et gentiment, nous indiquent la piste cyclable à suivre pour rejoindre le parking...

Du coup, j'ai vu le GPS que je visais, qui me faisait de l'oeil, d'un oeil nouveau... En effet, l'écran était tellement petit que je voyais à peine (c'est un euphémisme pour éviter de dire "pas du tout") l'écran... Bon, ok, sous la pluie, je ne voyais même pas la piste cyclable non plus...

Bref, ça ne va plus, nous sommes trempées comme des soupes, nous sommes transies de froid, nous avons atteint notre objectif de doubler les caches, j'ai une raclette à préparer pour le soir, c'est décidé, nous rentrons...

Sur le chemin de briques jaunes, oups, la piste cyclable rouge, en passant par la Lorraine, oups par la forêt, avec mes sabots, oups, avec mes paquebots... nous tombons sur une "chose" qui, me semblait-il, était en photo dans le carnet de route... Nous quittâmes la route et par un grand espoir (celui de dépasser notre objectif...et surtout l'idée qu'il serait idiot de laisser le déluge nous empêcher de valider une cache qui se révélait juste sur notre chemin) nous nous rendîmes à quelques mètres de là pour valider le logbook...
Puis nous reprîmes la route... enfin la piste cyclable...

Marmotte, ma fille, ne vois-tu rien venir ?
Je ne vois que le déluge qui tomboit et les autres caches qui s'éloignoient..
Je ne sens que le froid qui me geloit et l'eau qui pénétroit mes chausses, mon pantalon, ma veste, mon pull
et caeteroi...

Nous avons finalement retrouvé le parking, eu une minute d'effroi en voyant que l'auvent avait disparu... mais il avait été déplacé sous les arbres pour être davantage à l'abri.. A nouveau un gentil accueil, un kir pour se réchauffer, quelques grignoteries, un gentil Monsieur qui est allé "sous la pluie" nous chercher une serviette pour nous sécher un peu....

Ensuite nous avons pique-niqué dans la voiture (ben oui, hein, je n'allais reprendre la route avec un kir dans le corps gelé et sans rien manger... Puis nous sommes rentrées, trempées, gelées... mais avec nos caches doublées... ;)

La petite couleur "claire" sur le talon du mocassin est la couleur "normale", 
le sombre est la couleur "détrempée". ;)

Nonobstant le temps, ce fut une journée sympathique... Un grand Merci aux organisateurs pour toute l'organisation et l'accueil...Je leur suggère d'apprendre à danser la "Danse du Soleil" ou d'apprendre la "Prière du Beau Temps" . Je veux bien voir ça quand ils le feront... ;)

Bonne journée


 

Commentaires

  1. Comme j'aime te lire ainsi. cette verve si précieuse qui t'es unique est un régal !!! Tu devrais écrire un livre, tu ferais fureur !!!...;-)
    Et bravo à Mam'zelle Marmotte et toi pour les 6 nouvelles caches à votre actif !!!..;-)
    c'est vraiment une activité agréable, nonobstant la pluie, bien sûr !!!...;-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Vannes, pause lecture, le salon du livre en bonus... ;)

Vannes, pause dodo et déjeuner

Prezegenn war ar bezhin... / Exposé sur les algues...