J'en perds mon latin...

Bonsoir,

Enfin j'en perds ce qui me reste de latin, si tant est qu'il m'en reste un peu... J'en perds aussi d'ailleurs l'anglais que je n'ai jamais eu et l'allemand qui m'aime bien moins que je ne l'apprécie...

Vendredi soir, retour de l'école, 18h15...
Je rentre tranquillement, je roule mémère, un peu sèchement, peut-être, mais si peu vite que ça ne gêne pas outre mesure... J'entre sur le rond-point et j'en commence le tour... je dépasse la première à droite, pas pour moi... je vois la deuxième à droite et rapproche ma main gauche de mon clignotant...
Quand...
tout à coup...
de ma gauche...
la route m'est coupée par une mobylette à deux têtes non casquées qui passent juste devant ma voiture... donc ayant pris le rond-point à contre sens pour rejoindre la sortie de rond-point qui est déjà sur mon arrière droite...
Je pile... Ce qui est un peu ridicule à dire quand on roule à peine à 30 km/h mais ô combien vrai... je commence à trembler... je viens de manquer d'un cheveu l'accident... Les passants s'indignent, vilipendent l'imprudence des conducteurs de la mobylette... je tremble trop et j'en ai perdu tous mes mots...

Ce qui me rappelle...
avant l'été,
même heure,
même rond-point,
alors que je rentre tranquillement toujours (je ne suis pas téméraire sur la route), je me trouve nez à nez (enfin, nez de voiture, bien sûr) avec une vache - ais non ! voyons ! Nous ne sommes pas en Auvergne !- avec une jeune demoiselle d'une dizaine d'année sur roulettes, sur la route donc, à contre-sens du rond-point, sans casque non plus d'ailleurs...

Ce qui me rappelle...
tous les trajets vers l'école ou le collège...
tel conducteur qui grille un stop... tel autre s'engage sur une file unique alors qu'un autocar est engagé déjà de l'autre côté... tel gamin traverse sans regarder... tels autres sont à vélo côte à côte sur la route, telle maman penche en répondant au téléphone... telle autre, passagère à l'avant, fait monter son enfant sur ses genoux après avoir attaché sa ceinture de sécurité "autour d'elle seule"... tant d'enfants non attachés en voiture... non casqués en vélo...

Alors...
Je ne comprends pas...
Je suis stupéfaite de tant d'inconscience,
Et quand je me dis que je devrais apprendre à ne pas être angoissée de ce que je ne peux pas changer, de ce qui ne dépend pas de moi... comment faire ?

D'où vient que ces irresponsables n'anticipent pas les risques qu'ils font prendre à leurs enfants ? à eux-mêmes ? D'où vient qu'ils se croient autorisés à ne pas respecter les règles élémentaires de sécurité ni les lois ? D'où vient qu'ils se disent "c'est la loi... je sais... oui mais... moi j'étais pressée...", "c'est la loi... je sais..., je n'aurais pas du, oui mais... moi c'était important...", "c'est la loi... je sais... oui mais... c'est une toute petite infraction...", "c'est la loi... je sais... oui mais... MOI je..."

Inconscience ? Manque d'information ? Egoîsme ? Paresse ? Manque d'éducation ?

Commentaires

  1. Oh la honte... "une dizaine d'annéeS" :)

    Qu'est-ce que tu veux, les gens sont bêtes...

    RépondreSupprimer
  2. Ah ça te fait ça aussi?... tu as oublié le gamin allongé sur la plage arrière (si, si). Ca me hérisse le poil tout pareil et le truc qui m'agace c'est "oui mais on n'allait pas loin!" comme si on était obligés de faire des kilomères et des kilomètres pour avoir un accident! Grrrr... sont inconscients! Ou moi trop à cheval sur la sécurité...

    RépondreSupprimer
  3. laxistes sur bien des points, la ceinture est une obligation sur laquelle nous n'avons jamais transigé. Et bien nous en a pris lors de deux accidents de la circulation assez graves. J'ai l'impression parfois que les gens pensent être dans un jeu vidéo et en concluent que plusieurs vies sont à disposition !
    j'ai les mêmes indignations et les mêmes interrogations que toi, inconscience et égoisme sont les principales causes je pense.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Vannes, pause lecture, le salon du livre en bonus... ;)

Vannes, pause dodo et déjeuner

Prezegenn war ar bezhin... / Exposé sur les algues...