A table !

Bonjour,

Je l'avais vue il y a fort longtemps sur le petit écran, je trouvais qu'elle semblait pratique avec son air de ne pas prendre de place tout en faisant des bonds en hauteur...

Puis je l'ai vue à nouveau chez Sophie, suffisamment grande pour accueillir un brunch...

Cependant j'avais laissé l'idée de côté : ce n'était pas une priorité...

Au demeurant, la marmotte numéro Trois nous a dégotté une nouvelle priorité...

Depuis quelques temps, la marmotte numéro Trois "s'est mise au step"... une marche à monter, une marche à descendre, et hop, en rythme... En fait, la marmotte numéro Trois "s'est mise au step"... une marche à monter, plier les jambes, s'asseoir, tendre le doigt, appuyer sur le bouton de la télécommande... Le problème étant que "la marche à monter" c'est "l'assise du canapé"... Alors ok, le clic-clac, c'est bas, et quand on est une marmotte à grandes jambes, c'est facile à enjamber... Mais le clic-clac, surtout quand il a vingt ans, c'est un peu fragile... surtout quand on lui marche sur les lattes... Les lattes se rebellent, se soulèvent... et cassent leurs supports d'encastrement... Bien sûr, c'eut été tellement facile de remplacer des lattes -m'enfin... peut-être-, il valait mieux casser les supports d'encastrement des lattes...

Bref... pour Noël, histoire de ne pas accueillir Beau-Papa et Belle-maman de manière indigne, ni les faire asseoir sur un canapé qui ressemble davantage à un terrain de cross qu'à un siège confortable, nous partîmes un jour de vacances à la recherche d'un nouveau canapé...

Nous revînmes, sans aucun renfort, avec cette beauté laquée...

Bon ok, j'aurais pu enlever la protection avant la photo, mais depuis, je l'ai coupée aux dimensions exactes de la table et on ne voit plus rien qui dépasse... C'est pratique, ça se lève et ça se descend en fonction de l'assise, ça se déplie et on peut caser huit personnes autour d'une raclette, à égalité de distance de surcroît... Aucun privilégié... cette table est pour la démocratie... et contre la supériorité du bras long... Arthur et sa table ronde n'ont plus qu'à retourner chez le menuisier...

Mais avec tout cela, le canapé fait toujours des montagnes russes... Et croyez-moi, autant vous êtes bien calée si votre fondement arrive pile dans un "creux", autant c'est beaucoup moins confortable quand il s'assied par malchance sur la seule latte qui est restée en place !
Et le remplacement du canapé n'était pas du tout prévu dans le budget... Les économies et les heures supplémentaires était plutôt prévues pour des vacances d'été en réalité...
Et la marmotte va avoir une partie de son argent de poche dédié au remplacement du canapé... Enfin dès que nous aurons trouvé la perle rare : confortable, ferme, convertible, confortable aussi en mode "lit", joli et pas cher... oui tout ça !
Et bé !
Bonne soirée
Véronique

Commentaires

  1. Toute belle, toute neuve, bien pratique ! Ton palais s'améliore de jour en jour.
    Bisous

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Vannes, pause lecture, le salon du livre en bonus... ;)

Vannes, pause dodo et déjeuner

Prezegenn war ar bezhin... / Exposé sur les algues...