Etretat

Bonsoir,

Pour continuer nos "vacances", nous avons émis l'hypothèse de plusieurs destinations non lointaines... juste histoire de dire que...

L'une d'entre elles était "Etretat"... Se promener du côté des falaises... du côté de "l'Aiguille creuse"... sur les pas d'Arsène Lupin...

Nous avons tout bien programmé, l'emploi du temps était calé, les balades et les visites organisées, l'hôtel réservé... Et cela c'est passé exactement comme prévu... J'aime bien quand les choses fonctionnent comme prévu... enfin pas tout à fait...

Départ à l'aube enfin 9h30 quoi, la voiture chargée des petites nécessités, mais pour deux jours, ça allait encore... J'ai juste oublié de passer prendre de l'essence pour partir avec un réservoir plein... Bon, cela nous a juste obligés à nous arrêter prendre du carburant...

Arrivés à midi dix, nous devions passer à l'office du Tourisme, mais les enfants avaient faim -c'est fou ce que ça mange souvent ces bêtes-là !- donc nous avons commencé par trouver de quoi nous sustenter... des sandwichs sans ceci pour Mam'zelle Marmotte, sans cela pour moi et avec ceci et cela pour Marmotte N° Trois... puis nous nous sommes rendus à l'office du Tourisme pour avoir les plans des balades sur les falaises, le plan de la visite de la ville, l'adresse du musée en passant par l'hôtel pour valider notre réservation et déposer nos bagages qui étaient jusque-là restés dans la voiture...

Comme il faisait chaud, nous avons décidé de commencer par la visite du "Clos Lupin", la maison de Maurice Leblanc revisitée en... lieu à visiter... L'arrivée se fait sur un beau jardin ombragé par endroits... dans lequel nous avons attendu que l'heure de la visite sonne...



Nous en avons profité pour prendre quelques photos de la maison elle-même... Jolie, bien qu'un peu trop de lierre à mon goût...


Le prospectus indiquait que Grognard devait nous introduire dans les lieux... Je crois qu'il y a eu erreur, c'était Grognette en personne, pas du tout grognon au demeurant, plutôt souriante même, qui nous a fait entrer, qui nous a donné les indications pour suivre la visite avec l'audiogramme. Dommage que Grognard eut été de mission de surveillance...
Visite courte, un peu intéressante et distrayante tout de même... un petit mélange d'histoire et d'histoires... Quelques allusions aux contenus des récits de Maurice Leblanc, quelques informations sur les mystères "Lupin", quelques objets sortis tout droit de... la maison ou les récits...
Je retiens Ganimard tout de même qui, avec son interruption vocale, a contraint Arsène à quitter les lieux précipitamment et nous a privé de la fin de la visite... tout en nous faisant passer par la boutique tout de même, hein ? il ne faut pas tout perdre non plus...

Puis nous nous sommes rendus sur les bords de la plage, là d'où commençaient les promenades sur la falaise... Nous avons pris quelques photos pour la postérité...



Ce premier jour, nous avons commencé par la falaise d'aval, celle où se trouve "L'aiguille creuse"... Arsène Lupin oblige... ;)



Il a fallu marcher, marcher, marcher... Le chemin montait, descendait, montait à nouveau... La vue était splendide... Comme il faisait plutôt beau, il y avait un peu trop de monde... Qu'est-ce qu'ils ont, les gens, à partir en vacances en plein milieu des vacances comme ça ?
Le grand air iodé a commencé à attaquer les neurones des marmottes parce qu'elles sont commencé à râler ("j'ai faim...", "j'ai mal au ventre..."), à gigoter ("maman, il ne fait rien que m'embêter...", "maman elle m'empêche de passer...")

Une petite photo sur la balade de demain... histoire de motiver les troupes...



N'est-ce point-là la preuve que l'iode est dangereuse pour les neurones ? :)

Et puis mince, après tout cet effort, il fallait bien se remettre, l'iode, c'est bon pour la santé, mais ça ne nourrit pas la gourmandise... Pour la gourmandise, rien de mieux qu'une glace...

Un petit tour à l'hôtel pour faire un brin de toilette et puis nous sommes sortis à nouveau pour dîner... sous une pluie à seaux... Ce n'est pas un problème ça ? Et nous avons dîné un plat typique des falaises d'Etretat... ;)

C'était tout de même très bon... Puis il a bien fallu finir par aller se coucher... pour être frais et dispo le lendemain matin...


DEBOUUUUUUUUUUUT !

Nous commençons par les douches et le petit déjeuner : Marmotte N° Trois avait envie d'un petit déjeuner au lit mais il ne faut pas pousser tout de même ! Allez hop, tout le monde sort du lit... Thé, chocolat (pas bon selon les marmottes), croissants, pain frais, confitures -pas maison-, beurre -pas demi-sel-... tout ce qu'il faut pour avoir la forme... et les formes...

Normalement, nous devions effectuer le rallye en ville le matin mais je me suis dit que s'il faisait encore très chaud l'après-midi, nous aurions du mal à grimper donc nous avons commencé par la balade sur la falaise d'amont...


Oui, c'est là-haut que nous allons... 263 marches... et tout le reste... De là-haut d'ailleurs, nous avons eu un beau point de vue sur les toits de la ville...


Pendant la balade, là-haut, si haut, tout en haut de la falaise... Nous avons croisé du monde... En fait, elles nous regardent de travers parce que Mam'zelle Marmotte a eu un commentaire sur la ligne de ces dames et je crains qu'elles ne l'aient trouvé désobligeant... "C'est gros une vache, quand même !"

En fait, nous aurions pu continuer jusque là-bas, très très loin, mais les marmottes en ont eu assez, peut-être Marmotte N° Trois plus particulièrement... Alors nous avons laissé le paysage où il était et nous sommes revenus sur nos pas...

Ca ne vaut pas le coup de parler du déjeuner, le "restaurant" -est-il permis d'appeler encore ainsi cette chose ?- n'avait rien d'exceptionnel, le choix a été mauvais... Le repas ordinaire... et, le temps étant à l'orage, emmoucheronné...

Le rallye pour découvrir la ville est sympathique, ça motive un peu pour marcher si les balades sans but ne tentent pas. Les marmottes ont vraiment accroché à trouver les indices... Mais dès que la phrase mystère a été trouvée, le système d'accrochage s'est cassé la figure ! ;) Très jolie ville toutefois... C'est une manière sympathique de s'y promener...

Et comme il s'est remis à pleuvoir, nous sommes rentrés à la maison, en faisant un petit détour non prévu par Yvetot, histoire d'y voir (ok elle était facile !) une collection d'objets en ivoire, un très beau travail fin et ravissant... Une autre petite glace pour le goûter de la Marmotte N° Trois pendant que Mam'zelle Marmotte préférait un petit lot de macarons pas exceptionnel
Et puis ce fut le moment de rentrer... et hop, encore des kilomètres...

Mam'zelle Marmotte a son point de vue sur le sujet de son "week end à Etretat" également... avec toute l'affection sorale dont elle sait faire preuve. ;)

Bonne soirée

Commentaires

  1. c'est bien aussi les petites escapades de ce genre. Pas de grand départ pour nous non plus cet été, seulement deux jours par ci par là... Bonnes vacances à toi fussent elles dans ton nouveau nid, ou ailleurs :) bises

    RépondreSupprimer
  2. merci pour la balade j'ai bien aimé, je ne connais pas étretat mais j'avais adoré "l'aiguille creuse" j'avais même fait un dossier d'enquête pour le collège, déjà ma passion pour la criminologie!!!
    tu peux dire à mamzele marmotte qu'elle peut venir en corse pour voir des vaches qui ont la ligne
    lol
    bisous

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Vannes, pause lecture, le salon du livre en bonus... ;)

Vannes, pause dodo et déjeuner

Prezegenn war ar bezhin... / Exposé sur les algues...