Surréaliste...

J'ai besoin de joindre la caf.
je prends le tél (ou le net, c'est pareil)
je donne mon numéro d'allocataire
on me dit qu'il n'est pas bon,
on me raccroche au nez (Eux, ils disent "nous allons devoir terminer", c'est plus élégant)
donc il faut que je joigne la caf
je prends le tél (ou le net, c'est pareil)
je donne mon numéro d'allocataire
on me dit qu'il n'est pas bon,
on me raccroche au nez (Eux, ils disent "nous allons devoir terminer", c'est plus élégant)
donc il faut que je contacte la caf
je prends le tél (ou le net, c'est pareil)
je donne mon numéro d'allocataire
on me dit qu'il n'est pas bon,
on me raccroche au nez (Eux, ils disent "nous allons devoir terminer", c'est plus élégant)
donc il faut que je me renseigne à la caf
je prends le tél (ou le net, c'est pareil)
je donne mon numéro d'allocataire
on me dit qu'il n'est pas bon,
on me raccroche au nez (Eux, ils disent "nous allons devoir terminer", c'est plus élégant)
donc il faut que j'appelle la caf
je prends le tél (ou le net, c'est pareil)
je donne mon numéro d'allocataire
on me dit qu'il n'est pas bon,
on me raccroche au nez (Eux, ils disent "nous allons devoir terminer", c'est plus élégant)
donc J'ai besoin de joindre la caf
je prends le tél (ou le net, c'est pareil)
je donne mon numéro d'allocataire
on me dit qu'il n'est pas bon,
on me raccroche au nez (Eux, ils disent "nous allons devoir terminer", c'est plus élégant)
donc il faut que je joigne la caf
je prends le tél (ou le net, c'est pareil)
je donne mon numéro d'allocataire
on me dit qu'il n'est pas bon,
on me raccroche au nez (Eux, ils disent "nous allons devoir terminer", c'est plus élégant)
donc il faut que je contacte la caf
je prends le tél (ou le net, c'est pareil)
je donne mon numéro d'allocataire
on me dit qu'il n'est pas bon,
on me raccroche au nez (Eux, ils disent "nous allons devoir terminer", c'est plus élégant)
donc il faut que je me renseigne à la caf
je prends le tél (ou le net, c'est pareil)
je donne mon numéro d'allocataire
on me dit qu'il n'est pas bon,
on me raccroche au nez (Eux, ils disent "nous allons devoir terminer", c'est plus élégant)
donc il faut que j'appelle la caf
je prends le tél (ou le net, c'est pareil)
je donne mon numéro d'allocataire
on m'informe qu'il n'est pas bon,
on me raccroche au nez (Eux, ils disent "nous allons devoir terminer", c'est plus élégant)
donc il faut que je joigne la caf

Arrrrrrrrrgghhhhhhhhhhhhhhhh

Je suis niaise ? Je trouve que c'est grave ... Plus grave que surréaliste ? Plus surréaliste que grave ?
Bonne journée à vous, je crains que la mienne ne soit très très longue...

Commentaires

  1. alors cette fois je pense que c'est surréaliste, lol
    Mince va falloir te déplacer !! lol
    Bon courage !

    RépondreSupprimer
  2. Attention on dit pas de mal de mon employeur ...lol....
    A si tu savais ma pauvre véronique !!!

    Gros bisous et grand patience à toi
    Courage

    RépondreSupprimer
  3. Les joies de l'administration !!!où en es-tu maintenant ?
    J'espère que les choses sont rentrées dans l'ordre !
    Dans le même ordre enfin presque... mon électricien vient de nous expliquer : quand il s'est installé, comme il débutait, il n'avait pas le droit d'avoir une entreprise "tous corps d'état". Alors il a mis : électicien, plombier, menuisier, carreleur... et là, ça passe. L'énumération est acceptée, la dénomination réduite non ! allez comprendre les méandres compliqués du vocabulaire administratif.

    RépondreSupprimer
  4. Ca fait un mois que je vis des situations surréalistes comme ça et je me demandais aussi si Kafka étair revenu...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Vannes, pause lecture, le salon du livre en bonus... ;)

Vannes, pause dodo et déjeuner

Prezegenn war ar bezhin... / Exposé sur les algues...