Dehors/Dedans

Bonjour,

J'ai toujours trouvé qu'il était agréable, parfois, quand il ferait beau et chaud, de prendre le petit déjeuner dehors... Un rêve tout simple... Comme un jour de vacances... même sans les vacances...

Alors dehors, ça aurait pu être dans un jardin... mais en maison surélevée, vous comprenez, "ça devient vite pénible de tout descendre et de tout remonter"... Ca aurait pu être sur une terrasse... mais, vous comprenez, "trop de travail, pas le temps"...

Finalement, ça pouvait être sur un petit balçon sans prétention... et sans bonne raison...

Je me disais bien que ça serait sympathique de trouver une petite table pliante pour aller sur le balcon, juste pour poser son bol ou le goûter quand il commencerait à faire meilleur... Mais bon... il fallait une petite occasion... Cela signifie "trouver ce que l'on désire aussi joli qu'on le désire à un prix abordable à un moment où l'on a encore assez de sous pour le payer..."

Lors des dernières courses, nous sommes tombés sur un joli modèle de table qui avait un défaut rédhibitoire : elle était d'un vert très... vert pomme !
Je m'en vais donc voir le jeune homme du rayon et je lui demande s'il a un autre modèle de cette petite table car décidément, vert, ce n'est pas possible. ;) Il me répond qu'il va voir... Et il revient me dire qu'il n'a qu'une blanche. C'est bien, blanc, un peu salissant, certes, mais joli... Va pour la table blanche... qu'il rapporte...
"Mais... Ce n'est pas le même modèle, lui dis-je...
-- Je croyais que vous vouliez celle-là, me répond-t-il.
-- Non, je voudrais celle-ci, mais dans un autre colori, car décidément, vert, ce n'est pas possible. ;)
-- Je vais voir..."

Il revient et me dit que non, il n'y en a plus, juste la blanche...
"Ce n'est pas très grave, lui dis-je à nouveau, je trouverai bien un jour une table qui me plaît. Je vous remercie d'avoir cherché pour nous. Bonne journée" (Oui, je suis bien élevée. La comtesse de Ségur, née Rostopchine, a bien travaillé...)

Et nous nous dirigeons donc vers le fond du magasin pour choisir le déjeuner du midi... Alors que nous hésitions devant la rôtissoire, le même jeune homme nous interpelle et nous dit
"J'en ai trouvé une bleue, est-ce que cela vous intéresse ?
-- Bleue ? Vous avez dit "bleue" ?
-- Oui, une bleue..."
Vous imaginez bien comme mon oreille a su entendre la douce sonorité de ce mot si beau... bleu...
-- Ah mais c'est très bien, bleu, c'est une très jolie couleur..."

Et nous sommes allées voir la table qui était dans le carton d'un bleu tirant sur le pastel, mais c'était vraiment une illusion d'optique car elle est plutôt turquoise...

Nous avons pris les petites chaises qui allaient avec, d'abord parce que nous sommes aperçus que quand nous avions plus de deux invités, nous manquions un peu carrément de chaises et que deux chaises supplémentaires, pliantes de surcroît, c'est toujours bien utile, ensuite parce qu'elles étaient fort jolies, enfin parce qu'elles étaient deux fois moins chères que ce que j'avais cru voir... (en fait, ce que je croyais être le prix d'une était le prix de deux.)

Nous avons pris également deux petits coussins parce qu'une assise confortable est indispensable à tous les fondements de la maison...

Nous sommes retournés à la rôtisserie choisir notre déjeuner... et nous sommes rentrés à la maison installer tout ça...

Alors comme il a fait beau ces derniers jours, nous avons déjà testé le goûter au soleil... Oui, seulement le goûter, parce que le matin, il fait encore un peu frais, et moi je suis frileuse...




Et au début, je me disais que je la plierai le soir (en cas de pluie nocturne) ou l'hiver (pour ne pas l'abîmer, ma jolie table turquoise) mais finalement... elle est suffisamment petite pour rentrer dans la cuisine (où un plan de travail manque tout de même considérablement) ainsi que ses compagnes les chaises... Cela fonctionne encore assez bien...

Finalement, le petit déjeuner au soleil n'attendra peut-être plus si longtemps...
Bonne journée
Véronique
"De deux choses lune l'autre, c'est le soleil."
Jacques Prévert

Commentaires

  1. Bien sympathique cette jolie table... ça donne une note ensoleillée par cette journée de pluie.

    Fée qui faisait pause cartons puisque déménagement aujourd'hui et demain(sous l'eau, pfff...)

    RépondreSupprimer
  2. C'est là qu'on regrette de ne pas avoir de balcon :-(

    RépondreSupprimer
  3. Génial ! j'avais loupé un épisode !!!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Ah, c'est exactement ce que je herchais du temps ou j'avais un bacon (mais pas de soleil).
    Maintenant je n'ai plus de balcon et je me felicite de ne pas avoir une table de plus a ranger dans mon nid (et je n'ai toujours pas de soleil, ma bonne dame, la Cote d'Azur n'est plus ce qu'elle etait).

    RépondreSupprimer
  5. waou tout ce que j'adore ce petit coin qui invite à s'asseoir
    et bleu oui moi aussi ce sera bleu pour mes volets (qui sont blancs) bleu pour mes deux portails
    et bleu pour mon futur banc qui n'existe pour l'instant que dans ma tête
    bisous

    RépondreSupprimer
  6. c'est joli tout plein dedans comme dehors :)
    tu me fais rire quand tu parles du vert !

    je m'insurge, princesse, y a plein de soleil :) bon il est vrai que je poste un peu tard par rapport à la date du billet

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Vannes, pause lecture, le salon du livre en bonus... ;)

Vannes, pause dodo et déjeuner

Prezegenn war ar bezhin... / Exposé sur les algues...