Journée "Couture"...

Bonjour,

Il est vrai que j'ai pour l'instant beaucoup profité de cette pause forcée pour finir l'album de voyage de Mamz'elle Marmotte, pour réaliser les cartes de voeux de cette année, pour m'entraîner aux écritures dessinées... Rien de très "ménager" puisque j'avais reçu des consignes de restrictions de mouvements...

Mais puisque cela commence à aller un peu mieux, il faut juste faire attention à ne pas faire de mouvements "brusques", cela permet de "ralentir" un peu la course du quotidien, réfléchir avant d'agir... ;) Je me suis dit qu'il était temps que je renoue avec quelques corvées... mais pas les plus désagréables... ah ah ah

J'avais depuis quelques mois des robes à raccourcir... Certes, ce n'est pas très "créatif" comme couture, mais parfois, il faut aussi coudre "utile"... ;) C'était le même modèle en plusieurs exemplaires, comme celle-ci...


 

La photo suivante est la même photo que j'ai saturée pour que vous voyiez mieux le haut, c'est à mon avis le point le plus sympathique de la robe... Mais elles étaient trop longues pour ma petite taille, et je pouvais difficilement mettre une ceinture... Enfin je l'ai fait... mais ce n'était pas forcément le mieux...


Gros plan sur les deux points positifs de la robe, le col en V, dans le genre "cache-coeur" -on se demande à quoi ça sert d'avoir un cache-coeur quand on n'a pas de coeur, mais... trêve de digression !-  et les fronces...

Alors j'ai scrupuleusement plié les ourlets pour raccourcir les trois premières robes... noire, grise, taupe... Cela m'a pris presque tout l'après-midi... Et au moment de m'occuper de la robe "violette", je me suis rendue compte qu'à l'endroit où je place la ceinture, la laine était très abîmée... J'en avais un peu assez... La nuit tombait... j'avais du mal à suivre les petits points... j'ai décidé que pour la robe abîmée, ça ne valait pas le travail puisqu'elle ne tiendrait pas longtemps... et je l'ai jetée.

Un quart d'heure après -le temps de goûter- je me suis rappelée que ce que j'aimais bien dans cette robe, c'était le haut... et que le haut, lui, n'était pas abîmé... Je ne sais pas d'où m'est venue l'idée de jeter le bas ET de garder le haut comme "petit pull"...



J'ai donc coupé la robe juste au-dessus de la partie abîmée et j'ai cousu un ourlet à tout petit point . J'aurais pu laisser cinq centimètres de plus pour la longueur mais je serais tombée sur la partie abîmée... et peut-être aurais-je du surfiler le bord coupé avant de coudre l'ourlet mais je ne m'en suis aperçue qu'après... Bah... nous verrons bien...



Finalement, c'est assez réussi comme petit haut... ;) 

Bonne journée

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Prezegenn war ar bezhin... / Exposé sur les algues...

Pell zo... / Il y a longtemps...

Vannes, pause lecture, le salon du livre en bonus... ;)