Pourquoi ?

Pourquoi ...

... certains esprits ne comprennent-ils pas qu'à ranger au fur et à mesure les objets en trois ou quatre secondes, on ne se retrouve pas avec un tas d'objets qui nécessiteront trois ou quatre heures de rangement ?

... certains ne comprennent-ils pas qu'il n'est pas du tout agréable de voir trois heures de repassage roulées en boule au fond du placard ?

... nos si charmants bambins, si intelligents, si doués à 18 mois pour placer les figures géométriques dans les emplacements du dos de la tortue "du premier coup" ne comprennent-ils plus, quinze ans plus tard, comment un petit saladier rentre mieux dans un grand saladier que l'inverse ?

... la poussière s'accumule-t-elle systématiquement à l'endroit d'où vous venez de l'enlever ?

... est-il plus facile de poser la vaisselle qu'on vient de débarrasser sur le lave-vaisselle plutôt que vingt centimètres en dessous (soit "dans" le lave-vaisselle) ?

... est-ce que les coins ne se rapprochent pas de l'aspirateur quand une marmotte le passe alors que l'aspirateur se rapproche des coins quand c'est maman qui s'en mêle ?


L'idée de la Marmotte numéro Trois est qu'il s'agit d'une question de perte de neurones... De plus, il est en train de m'expliquer que son professeur de SVT leur a appris qu'à chaque claque et fessée que les enfants prennent, ils perdent 3 neurones... ce qui sous-tendrait à laisser croire que la perte de neurones est de mon fait puisque j'aurais donné "trop de claques" ou "trop de fessées"...
Et là nous avons un problème de protocole dans le test des hypothèses... La Marmotte Numéro Trois n'a jamais pris de fessée ou de claque, les deux marmottes précédentes à peine davantage. (Donc s'il a perdu des neurones, ce n'est pas de mon fait... )
Faudrait-il que je modifie les variables de l'expérimentation et que je lui donne davantage de fessées pour vérifier si cela modifie les résultats ? ;)

Bonne journée

Commentaires

  1. Coucou
    Je me pose les mêmes questions parfois ...
    Merci encore pour ta carte et bizzzz

    RépondreSupprimer
  2. Il semblerait qu'à une certaine prériode de leur existence, les marmottes traversent un trou noir, plus ou moins long selon les marmottes, certaines ayant davantage de difficultés à trouver la sortie et préférant enjamber 20 fois le même obstacle plutôt que de le ramasser pour circuler plus aisément... les mamans marmottes, pendant ce temps voient leurs cheveux blanchir de désespoir...

    RépondreSupprimer
  3. hi hi hi belle analyse!!!!!
    bisous

    RépondreSupprimer
  4. Je ne sais. Mon désespoir est que cela ne s'améliore pas en vieillissant...
    Ah si! Monsieur mon collègue le pizzaiolo a pris le pli de remettre ses chaussettes à l'endroit et de vider son sac dans le panier à linge au lieu de tout laisser dans le sac sur la table de la laverie...
    Par contre, les rouleaux de papier toilette vides continuent de joyeusement s'accumuler dans les WC du personnel. Grrrrr.
    Strudel

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Vannes, pause lecture, le salon du livre en bonus... ;)

Vannes, pause dodo et déjeuner

Prezegenn war ar bezhin... / Exposé sur les algues...