Une maille à l'envers...

Une maille à l'endroit... Et on continue...

Je l'avoue, bien que j'ai soigneusement calculé à partir de mon échantillon combien il me fallait de mailles et de rangs, je ne faisais pas la fière quand après quelques rangs, je me suis aperçue que mon "plaid pour canapé" avait davantage le format d'une taie d'oreiller... Ce qui au demeurant, ne serait pas si grave puisque je dois aussi réaliser une housse de coussin, mais qui n'était pas du tout l'effet prévu...

Mais en continuant... une maille à l'endroit, une maille à l'envers, j'ai vu qu'en s'éloignant des aiguilles, le tricot prenait ses aises et de l'ampleur... Comme d'habitude en réalité... Les tricots s'émancipent toujours en s'éloignant des aiguilles.... comme les enfants... mais c'est une autre histoire...


Je commence à avoir bien chaud quand je tricote, d'abord à cause des haltères, ensuite grâce à la laine... :)
Je subodore que je vais avoir bien chaud quand il sera terminé... 

Bonne journée

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Prezegenn war ar bezhin... / Exposé sur les algues...

Pell zo... / Il y a longtemps...

Vannes, pause lecture, le salon du livre en bonus... ;)