S'organiser au travail...

Bonjour,

Non, Sylvie, je ne suis pas folle ! ;) Je pars tout de même du principe que si un système d'organisation est efficace au travail, il peut être efficace aussi pour le reste... ;) Alors comme Laurence Einfalt et la Médiathèque des Ulis proposaient une conférence sur ce thème, que ce n'était "pas trop loin" du 1er gauche, que je ne travaillais pas ce jour-là... il eut été dommage de ne pas en profiter...

Comme tu es un minimum organisée, tu as prévu le GPS avec l'adresse et le "temps" de transport, tu arrives donc à l'heure et même tu trouves une place de stationnement un tantinet orpheline... et ça, ce n'était pas gagné vu l'affluence des véhicules ! Tu commences par dire "Bonjour Laurence" et tu te présentes poliment parce qu'après tout, il ne faut pas pousser, tu n'as pas hésité à faire afficher sur le blog de Laurence les photos de la chambre "en situation de capharnaüm" de tes ados préférés, cela crée des liens... ah ah ah...

Alors que tu es installée, tu commences à prendre ton carnet de notes, ton stylo... Oui, c'est du sérieux ! et tu te prépares à une conférence pour "femmes et hommes d'affaires", "entrepreneurs" ou "responsables (de ce que tu veux)"... enfin bref... quelque chose de sérieux quoi !

Ne voilà-t-y pas que tu te retrouves à garder les moutons !  Non, non, non, je n'ai pas fumé la moquette ! De toute façon, je ne fume pas... C'est mauvais pour ma santé... Celle de tout le monde je n'en disconviens pas, mais je ne peux pas décider pour tout le monde... ;) Donc oui, oui, oui, tu croyais assister à une conférence sur l'organisation pour gens sérieux, tu te retrouves promue bergère (ou berger, ne soyons pas sectaire)

Au demeurant, cela tient la route, les moutons, les animaux, c'est mignonnet mais un tantinet envahissant, ça se suit un peu sans réfléchir, c'est carrément imprévisible et ça bêle un peu, beaucoup, à la folie quand ils n'ont pas ce qu'ils veulent... comme les corvées... Même si j'avoue que je pense davantage à la poussière qu'aux animaux quand on me parle de mouton... mais si l'on excepte les bêlements, c'est un peu la même chose... ;)

Donc disais-je avant cette digression poussiéreuse, les corvées envahissent ton espace (moutons numériques, moutons matériels, moutons mentaux...) comme les moutons leur enclos et il faut bien que tu les gères comme la bergère sa bergerie... Tu es content de ta promotion, toi aussi ? ;) Mais ne t'inquiète pas, Laurence est là, docteur es formation en bergerologie (oui, je sais, cela n'existe pas, mais il y a peut-être un créneau à prendre.



Et tu apprends les Dix Règles d'Or de l'Organisation au Travail... Alors moi je dis que la classe, c'est effectivement un enclos... à moutons en même temps qu'une volière à escogriffes, mais c'est une autre histoire... Les élèves, comme les moutons, comme les corvées, croient qu'il n'y a qu'eux dans l'espace et qu'ils sont donc prioritaires... Alors que c'est à toi, Berger, ou Bergère, de décider ! Non mais...

Tu apprends aussi que -et pour être anecdotique, cette information n'en est pas moins intéressante et peut-être utile- si tu interromps une tâche pour aller regarder tes messages (tu sais, ceux qui te génèrent une alerte sonore absolument désagréable quand elle est à répétition) tu as besoin de trois minutes pour te concentrer à nouveau et être opérationnel comme avant l'interruption. Et tu apprends également que si tu regardes tes messages toutes les cinq minutes, tu le fais 24000 fois par an. Alors certes, tu peux le savoir tout seul si tu calcules vite et bien mais quand on te le dit, ça parait tout de suite beaucoup...

Tu apprends à distinguer l'urgent du prioritaire... Tu révises même ton code de la route... Et tu essaies d'intégrer que puisque c'est toi qui gères, c'est toi qui décides ce qui est prioritaire (en fonction du contexte selon Toi aussi, bien sûr) à défaut de ne pas pouvoir gérer les urgences, qui comme leur nom l'indique, sont urgentes, donc passent par dessus tout... Même si je me rappelle un "Il est urgent d'attendre" mais de qui ?  Bon, j'irai chercher ensuite (C'est une action à noter sur la liste des chosàfaires, Laurence, ou serait-ce plutôt "prendre le dictionnaire" ? :) )

Bref, tu apprends une kyrielle de choses... Et, dit-on dans les hautes sphères et milieux autorisés -mais saurait-on le croire ?- tu cours le risque de devenir infaillible en organisation... J'avoue que je pense que tu cours surtout le risque d'être corvéable à merci vu comme tu gères les corvées à merveille mais tu agis comme tu le sens...

Alors à titre perso, j'utilise -j'essaie d'utiliser- déjà une partie de ces habitudes à prendre, donc je ne vais pas dire le contraire, je les trouve pratiques, utiles. La conférence était intéressante et sympathique, c'est un thème qui peut vite être lourd alors abordé avec humour, ça devient tout de suite bien plus digeste... J'avoue cependant que le fait d'avoir "deux" supports me gêne... C'est tout à fait subjectif, bien sûr, mais j'ai une préférence pour le "tout-en-un". Cependant j'admets que cela peut vite être pesant. Je parle bien du poids physique bien sûr, parce que mentalement, justement, tout étant au même endroit, c'est beaucoup plus léger...

Merci Laurence.
J'espère que je pourrai venir à la prochaine qui m'intéresse à titre professionnel. Alors si toi aussi tu es intéressé(e) par le sujet de l'organisation (au travail, à la maison, des parents, des enfants, des ados, des moutons...) tu peux te renseigner auprès de Laurence Einfalt pour en apprendre davantage... par exemple sur le sujet de la liste des "chosàfaires" (oui, je sais, ce mot n'existe pas, mais cette contraction dit assez bien ce qu'elle évoque) qui recèle de nombreux pièges...

Bonne journée à tous

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Prezegenn war ar bezhin... / Exposé sur les algues...

Pell zo... / Il y a longtemps...

Vannes, pause lecture, le salon du livre en bonus... ;)